Beurre de KARITE BIO

Le beurre de karité est depuis des millénaires le secret de beauté des femmes africaines.
Le nom « karité » signifie « arbre à beurre ».
Ce corps végétal gorgé de vitamines nourrissantes et restructurantes est 100% bénéfique à la peau.
Emollient naturel remarquable, il nourrit la peau en profondeur en la protégeant du dessèchement.
Sa richesse en anti-élastase lui confère des propriétés raffermissantes et anti-âges, car il protège l’élastine de la peau.

Origine et botanique du beurre de karité
Le karité est un arbre poussant dans les savanes arborées de l’Afrique de l’Ouest.
Il peut atteindre quinze mètres de haut et le diamètre de son tronc peut faire plus d’un mètre.
Il vit entre deux et trois siècles. La Côte d’Ivoire, le Mali et le Soudan sont les territoires africains produisant le meilleur karité, en raison de la constitution de leur sol. Il faut attendre 15 ans pour qu’un arbre donne ses premiers fruits. Le karité atteint l’âge adulte vers 30 ans où il pourra produire 20 kg de fruits, soit 5 kg d’amandes sèches pour obtenir moins d’1 kg de beurre de karité. Les noix de karité se présentent sous forme de grappes de fruits ovoïdes de couleur vert sombre à brun.
Les fruits mesurent entre quatre et huit centimètres de long. C’est une baie charnue renfermant une ou deux amandes dures d’une teinte blanchâtre entourées d’une coque mince et de cinquante cinq pour cent de pulpe. Chaque amande recèle une matière grasse pour environ la moitié de son poids. Les fruits de karité sont ramassés entre mi-juin et mi-septembre et servent à la fabrication du beurre karité.

Composition du beurre de karité

C’est une substance très riche en insaponifiables, deux fois plus que l’avocat. Ce sont des principes actifs sont précieux pour la beauté de la peau car ils pénètrent facilement l’épiderme tout en jouant le rôle de vecteur des autres principes actifs dont sont constituées les crèmes de soin (extrait de plantes, huiles essentielles…).
En outre il a la faculté de retenir l’eau de l’épiderme.Le beurre de karité pur est légèrement bistre, il a une texture épaisse à mi-chemin entre une cire et une huile. En dessous d’une sertaine température il se fige.
Pour l’appliquer on le malaxe dans la paume des mains, ce qui permet de le fondre.

Utilisation cosmétique du beurre de karité

Le karité bio préserve la jeunesse et la fermeté de la peau du visage. En application sur le corps il raffermit les tissus et lutte contre l’apparition des vergetures (particulièrement recommandé dès le troisième mois de grossesse). En masque capillaire avant le shampooing, il répare, assouplir et contribue à une bonne pousse des cheveux. Après l’épilation, il adoucit la peau. Sur les lèvres, il lutte contre les gerçures et les faire briller.
Le karité est aussi utilisé traditionnellement pour le massage des bébés. Prendre une noix de karité.
Faire fondre légèrement dans le creux de la main. Appliquer en massant jusqu’à pénétration complète.
On considère que le karité a des vertus de régénération, de nutrition et de protection de la peau.

Conditions de conservation : au sec, à l’abri de la chaleur et de la lumière

Utilisations (selon les références bibliographiques décrites ci-dessous) :
Propriétés :
- Protection de la peau contre les intempéries et le soleil : absorption des rayons UV (karitène), prévention contre les allergies au soleil (latex)
- Cicatrisation et désinfection de la peau (lupéol, parkéol)
- Nutrition de la peau et des cheveux (acide oléique, acide linoléique)
- Protection de la peau contre la déshydratation (vitamine F, lipides)
- Régénérant cutané, revitalisant tissulaire (vitamine A, vitamine E, phytostérols)
- Redonne élasticité à la peau (insaponifiables et vitamine A)

Indications :
– Soin protecteur et nutritif de toutes les peaux : visage, lèvres, coudes, mains, pieds,…
– Soin protecteur et embellisseur des cheveux : cheveux secs, cassants, fourches, cheveux crépus, cheveux mous, ternes
– Soin avant et après soleil peau et cheveux, protecteur et régénérant
– Soin satinant pour le corps (élimination des squames) après le bain ou la douche
– Soin apaisant et cicatrisant après rasage ou après épilation
– Prévention et soin des vergetures et des effets du vieillissement sur la peau
– Soin avant et après le sport : échauffe les muscles, calme les contractures et améliore le drainage et l’élimination des toxines

Usage :
- Soins de la peau : faire fondre une noix dans la paume de la main puis appliquer en massages pénétrants jusqu’à pénétration complète
- En masque la veille du shampooing : s’enduire les cheveux en insistant sur les pointes. Masser les cheveux puis les envelopper d’une serviette chaude. Conserver si possible toute la nuit puis effectuer votre shampooing.
- En après-shampooing sur des cheveux bien secs, un petit noix à répartir pour redonner brillance et éclat à votre chevelure
- Dans le bain : une cuillère à ajouter à votre bain pour avoir une peau satinée et protégée
- Avant et après le sport : masser les muscles concernés avant pour les préparer et après pour les décontracter

Formules tirées d’ouvrages de référence en cosmétiques naturels :
HE = Huile Essentielle
HV = Huile Végétale ou macérât huileux

Soin du visage :
1. Crème protectrice pour les lèvres (C. Clergeaud)1(p.130):
Beurre de karité : 15 g
HV Amande douce ou Jojoba : 12 mL
Hydrolat de rose : 5 à 10 mL
HE Citron : 1 goutte
Faites fondre au bain-marie le beurre de karité avec l’ huile en remuant. Hors du feu, ajoutez l’hydrolat et l’huile essentielle et remuez jusqu’à refroidissement. Mettez en pots.

2. Crème de nuit toutes peaux (C. Clergeaud)1(p.130):
Beurre de karité : 40 g
HV Jojoba : 60 g
Cire d’abeille : 40 g
Infusion de cannelle : 80 g
HV Avocat : 1 cuillère à soupe
HV Bourrache : 1 cuillère à soupe
Jus d’orange : 1 cuillère à soupe
HE Santal : 5 gouttes
Faites fondre au bain-marie le beurre de karité et la cire en remuant. Hors du feu, ajoutez les huiles, le jus d’orange, l’infusion et l’huile essentielle en remuant jusqu’à refroidissement. Mettez en pots.

3. Crème idéale (C. Clergeaud)1(p.131):
Beurre de karité : 50 g
HV Calophylle : 5 cL
HE Citron : 2 gouttes
HE Ylang ylang : 2 gouttes
HE Géranium :2 gouttes
Faites fondre au bain-marie le beurre de karité tout doucement. Hors du feu, ajoutez l’huile et les huiles essentielles en remuant.

4. Masque pour cheveux abîmés (C. Clergeaud)1(p.151):
Beurre de karité : 200 g
HV Argan ou ricin : 5 cL
HE Ylang ylang : 10 gouttes
HE Citron : 10 gouttes
Faites fondre au bain-marie le beurre de karité avec l’huile en remuant. Hors du feu, ajoutez les huiles essentielles et remuez jusqu’à refroidissement. Mettez en pots.
Appliquez sur cheveux mouillés en massant et enveloppez d’une serviette humide chaude. Laissez agir 30 min puis faites un shampooing.

5. Crème exotique protectrice (C. Clergeaud)1(p.195):
Beurre de karité : 80 g
HV Sésame : 20 g
HE Ylang ylang : 4 gouttes
Infusion de calendula : 1 cuillère à soupe
Faites fondre au bain-marie le beurre de karité avec l’huile en remuant. Hors du feu, ajoutez l’huile essentielle et l’infusion et remuez jusqu’à refroidissement. Mettez en pots et laissez refroidir.

6. Crème pour les mains (D. Maria)2(p.106):
Phase huileuse
HV Avocat : 10 g
Beurre de karité : 10 g
Cire d’abeille : 4 g
Lanoline : 6 g
Phase aqueuse
Hydrolat de mélisse :24 g
Copeaux de savons : 2 g
Chauffer séparément les phases huileuses et aqueuses au bain marie à environ 65°C, puis additionner à chaud, lentement et sous agitation vigoureuse la phase aqueuse à la phase huileuse.

7. Huile nourrissante anti-croco (T. Chagnoux)3(p.98):
Beurre de Karité : 40 ml
HV d’amande douce : 20 ml
HV d’olive : 15 ml
HV de sésame : 120 ml
HE lavande : 20 gouttes
Faire fondre le beurre de karité très doucement au bain-marie. Ajouter en fouettant les autres huiles végétales et verser dans un grand flacon stérilisé.
8. Baume nourrissant pour les mains (T. Chagnoux))3(p.138):
HV d’amande douce : 40 g
HV d’olive : 30 g
Beurre de Karité : 15 g
Cire d’abeille : 10 g
Glycérine : 5 g
HE lavande : 5 gouttes
HE santal : 5 gouttes
Faire chauffer au bain-marie la cire, les HV et le karité; Mélanger dans un récipient la glycérine et les HE. Quand la cire est fondue, retirer aussitôt du feu. Laisser refroidir un moment en remuant de temps en temps et ajouter le mélange d’HE puis transvaser dans un pot. Laisser refroidir.
On peut utiliser cette crème en masque : en enduire généreusement les mains, enfiler des gants en coton et aller se coucher en laissant le baume agir.
9. Baume protecteur pour petons fragiles (T. Chagnoux)3(p.139) :
Pour environ 100 g de baume :
Beurre de karité : 50 g
HV d’amande douce : 30 g
Gel d’aloe vera : 15 g
Cire d’abeille : 10 g
Glycérine : 5 g
HE de citron : 10 gouttes
HE de cyprès : 10 gouttes
HE de lavande : 5 gouttes
HE de tea tree : 5 gouttes
Faire fondre au bain-marie le karité et l’huile végétale. Mélanger dans un récipient le gel d’aloe vera, la glycérine et les HE. Quand les huiles commencent à tiédir, ajouter le mélange d’HE puis transvaser dans un pot. Laisser refroidir avant utilisation. Ce baume est parfait en couche épaisse pour protéger les pieds lors d’une course ou d’une randonnée, mais il est également un excellent soin régulier qu’on peut appliquer en masque pendant toute une nuit en enfilant des chaussettes de coton par dessus. Pour les grands sportifs, il est également possible de préparer ses pieds en les tannant au jus de citron frais.



Laisser un commentaire

faschion |
laboutiquedefifilabricole |
Miss China |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | dream nails
| BARBARA LANG paris
| melody2412